Loi de finances 2020 à l’AEFE : un projet sans avenir !

Le SNES-FSU et les syndicats de la FSU ont beaucoup communiqué sur l’avenir de l’Agence et de l’enseignement français à l’étranger. Vous trouverez notre communiqué de presse de rentrée et nos interventions à l’Assemblée des Français de l’étranger.

Ce ne sont pas les quelques annonces faites en grande pompe au Quai d’Orsay qui nous feront changer d’avis : le seul but de la « réforme » est de mettre en place la volonté présidentielle du doublement des effectifs en faisant la part belle aux établissements totalement privés (lire notre analyse de la conférence de presse interministérielle).

Pour trouver l’Etablissement public AEFE dans tout ça, il faut regarder le projet de loi de finances (PLF) 2020, c’est-à-dire la dotation de l’Etat français à l’Agence. Par rapport à 2019, le budget augmente de 24,6 M€, les « fameux » 25 millions que tout le monde met en avant. Nous l’avons dit, ils ne compensent même pas l’annulation de 33M€ en 2017 ; et quand on y regarde de plus près, voilà où va l’argent :

  • 16,1M pour l’extension du réseau : mises aux normes, nouveaux établissements, extensions nécessaires 
  • 5M pour la formation initiale (!) et continue des enseignants, avec la création de 16 instituts régionaux de formation 
  • 1M pour les demandes d’homologation
  • 2,5M pour « donner au réseau la dimension numérique attendue pour son attractivité »

Ne cherchez pas, le compte y est : 24,6M€ ! Alors, pour celles et ceux qui s’interrogent sur l’ouverture ou la réouverture de postes de détachés ? Rien de tout cela ! Il faut aller voir un peu plus loin dans la partie « postes » du PLF, et là tout devient clair : la saignée continue ! – 206 postes pour les détachés (par rapport à 2019, où on était déjà à -235 par rapport à l’année d’avant !), + 130 postes pour les personnels de droit local des établissements en gestion directe, qui viendront en fait tenter de compenser ces nouvelles fermetures de titulaires détachés.

On peut la présenter comme on veut, cette réforme – qui n’en est pas une – ne servira pas l’AEFE, bien au contraire ! Le SNES-FSU, avec les syndicats de la FSU, mettra tout en œuvre pour rétablir la vérité et mobiliser les personnels contre cette destruction programmée.

Édito à télécharger pour impression :

PDF - 101.6 ko


vendredi 11 octobre 2019

À LA UNE

Articles les plus récents

samedi 9 novembre 2019

Mise à disposition en Polynésie française - rentrée 2020

La note de service sur le mouvement de mise à disposition de la Polynésie française des personnels enseignants du 2nd degré, CPE et Psy-EN pour la rentrée scolaire d’août 2019 est parue au BO du 7 novembre 2019.
La particularité de ce mouvement tient au fait que c’est le Ministre de l’Éducation de (...)

jeudi 7 novembre 2019

Échanges et actions de formation à l’étranger - année scolaire 2020-2021

La note de service décrivant les programmes et actions d’échanges et de formation à l’étranger pour les enseignants organisés au niveau national pour l’année scolaire 2020-2021 n’a pas encore été publiée. Pour autant, ces programmes font l’objet d’une présentation détaillée sur le site Éduscol.
Ces (...)

jeudi 7 novembre 2019

Nouveaux postes spécifiques en Nouvelle-Calédonie - rentrée de février 2020

De nouveaux postes spécifiques à pourvoir à la rentrée scolaire de février 2020 en Nouvelle-Calédonie sont publiés au BO n°41 du 7 novembre 2019.
Modalités de dépôt des candidatures Les dossiers de candidatures revêtus de l’avis du chef d’établissement, devront obligatoirement être transmis au (...)

mardi 22 octobre 2019

Réforme du bac, organisation des E3C dans les lycées de l’étranger - vers la fin de l’examen national !

Un groupe de travail sur l’organisation des épreuves communes de contrôle continu (E3C) dans les établissements français à l’étranger a rassemblé le service pédagogique de l’AEFE et les organisations syndicales le 17 octobre.
En France comme à l’étranger : impréparation, renvoi au local, fin du bac (...)

samedi 19 octobre 2019

"Appréciation finale" du compte rendu de rendez-vous de carrière 2018-2019 : vous pouvez contester !

Mise à jour du 19 octobre en fin d’article : 2ème phase du recours, saisissez la CAPN (Commission administrative paritaire nationale) !
En 2018-2019, vous avez eu un rendez-vous de carrière si vous remplissiez les conditions prévues par le MEN. L’évaluation se fait en deux temps.
1er temps (...)

vendredi 18 octobre 2019

Stages de formation continue AEFE-MENJ en France - session 2020

Les formations AEFE-MENJ (anciennement dénommées AEFE-DGESCO) sont organisées, pour le 2nd degré, dans l’académie de Nancy-Metz, en partenariat avec le Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse (MENJ). Elles s’adressent aux enseignants (français et étrangers, non-titulaires et titulaires) des (...)

mardi 15 octobre 2019

Demandes de temps partiel à l’AEFE pour l’année 2020-2021

Les règles de l’exercice des fonctions à temps partiel pour les personnels résidents de l’AEFE sont précisées dans la circulaire du 4 juillet 2017. La campagne des demandes de temps partiel pour l’année 2020-2021 est ouverte depuis le 15 octobre, une note de l’AEFE du 8 octobre en précise les modalités (...)

jeudi 10 octobre 2019

Après les autoroutes et les aéroports de Paris… l’enseignement français à l’étranger !

Version pour impression à télécharger ici.
“Développer l’enseignement français à l’étranger : un nouvel élan” tel était le titre de la conférence de presse qui s’est tenue au quai d’Orsay le 3 octobre en présence de JY Le Drian, JM Blanquer et JB Lemoyne.
Quel élan ! Pour l’essentiel, des mesures déjà (...)

jeudi 10 octobre 2019

Poste à profil particulier au lycée d’État de Wallis-et-Futuna - février 2020

Un poste à profil particulier d’enseignant du second degré à pourvoir au lycée d’État des îles Wallis-et-Futuna à compter de février 2020 en Sciences industrielles de l’ingénieur option ingénierie informatique (ancienne option information et numérique) est paru au BO n°37 du 10 octobre 2019.
Descriptif du (...)

lundi 7 octobre 2019

Audience à l’Assemblée des Français de l’étranger

Le 1er octobre, le SNES-FSU était convié, ainsi que le SNUipp-FSU, l’UNSA et le SGEN-CFDT, à une audience auprès des Commissions de l’Enseignement et des Finances de l’Assemblée des Français de l’étranger (AFE).
La FSU a tenu à rappeler la place fondamentale de l’Établissement public AEFE et des missions (...)