Action et mobilisations dans le réseau AEFE avec les syndicats de la FSU !

lundi 18 mars 2019
popularité : 1%

Cet article recense les actions locales menées dans les établissements ces dernières semaines. Mise à jour du 19 mars (actions les plus récentes en fin d’article).

L’avenir de l’enseignement français à l’étranger est menacé de toute part. Les personnels, les familles et les élèves y sont à la croisée d’un ensemble de réformes néfastes pour l’éducation menées actuellement et qui affectent de plein fouet une grande partie des élèves du réseau : suppressions de postes massives (MEAE/AEFE), restrictions et bornage des détachements (MEN), réformes du lycée et du baccalauréat, explosion des frais d’inscription dans le supérieur pour les étudiants extra communautaires (MESRI).

Les soi disant « réformes » attendues, comme le double rapport des Inspections générales (MEN/MEAE), jamais diffusé, ou le rapport Cazebonne, portent ou porteront de nouvelles atteintes aux missions de service public d’éducation à l’étranger.

Sur le terrain, ces mesures sont subies concrètement dans les établissements, où la coupe budgétaire brutale de l’été 2017 infligée par le gouvernement continue et continuera de produire ses effets destructeurs, le plan d’économies de l’AEFE qui en découle s’étalant sur 3 ans.

Avec le SNES hors de France et les syndicats de la FSU, toutes et tous dans l’action pour s’opposer aux mesures néfastes et défendre l’avenir de l’Établissement public AEFE !

EN GRÈVE LE 24 JANVIER

ÉGYPTE, Le Caire : 52,5% des résidents, 47,5% des personnels de droit local, 25% des expatriés
ESPAGNE, Barcelone : les collègues décident de réaliser une vidéo contre le changement de "statut" des résidents et leur mise en extinction, et de coller des affichettes sur leurs casiers : STOP à la baisse de nos revenus, aux suppressions de postes, à la reforme du lycée !
ESPAGNE, Valence : 52% des résidents et 9 personnels de droit local
INDE, Delhi  : 50% des résidents
INDE, Pondichéry : 13% des résidents
INDONÉSIE, Jakarta : 16% des résidents
KENYA, Nairobi  : 50% des résidents et 30% des personnels de droit local
MALI, Bamako : 53% de résidents du secondaire ( et 77% au primaire), 27,5% des personnels de droit local ; café-croissants offerts par le SNES, demande d’audience auprès de l’Ambassadeur, rédaction d’un courrier aux parents (et d’une plateforme de revendications, mise en place d’une consultation sur les modalités des suites de l’action (proposition de boycott des examens blancs, de rétention administrative des notes). Les grévistes s’opposent aussi à l’augmentation des frais d’inscription à l’université pour les étudiants extra communautaires, jusqu’à 17 fois supérieurs aux frais actuels !
MAROC, collège Anatole-France, Casablanca : 57% des résidents et 23% des personnels de droit local
MAROC, collège Saint-Exupéry, Rabat  : 35% des résidents, 21% des personnels de droit local ; participation à l’Assemblée générale au Lycée Descartes
MAROC, lycée Regnault, Tanger  : 50% des résidents et 20% des personnels de droit local ; petit déjeuner STOP mépris, courrier aux représentants des parents d’élèves
MOZAMBIQUE, Maputo : 100% des résidents !

JPEG - 41.2 ko
Lycée Regnault, Tanger : petit déj’ STOP Mépris !

DANS L’ACTION DU 5 AU 13 FÉVRIER

5 FÉVRIER

ÉGYPTE, Le Caire (déjà en grève le 24/01 !)  : 46% des résidents et 32,5% des personnels de droit local en grève
ESPAGNE, Alicante : quelques collègues en grève dans le secondaire (55% des résidents au primaire)
ESPAGNE, Madrid  : distribution de tracts au parents, pancartes à l’entrée du lycée en soutien à la mobilisation interprofessionnelle en France, quelques collègues en grève
ESPAGNE, Valence (déjà en grève le 24/01 !) : 56% des résidents au secondaire (et 67% au primaire) ainsi que 8 personnels de droit local en grève
TUNISIE, La Marsa et Tunis : en heure d’info syndicale, les collègues votent à l’unanimité le boycott des examens blancs

JPEG - 53.4 ko
Madrid 5 février

7 FÉVRIER

CONGO, Pointe Noire : 77% des résidents du primaire en grève, opération carton rouge, courrier à l’Ambassade.

JPEG - 39.1 ko
Pointe Noire, 7 février

MALI, Bamako (suite à la grève du 24/01)  : en heure d’info syndicale, les collègues se prononcent majoritairement pour le report du bac blanc ; l’administration le maintient, du coup boycott du bac blanc dans la majorité disciplines ; les collègues décident aussi la rétention administrative des notes

RUSSIE, Moscou : les collègues décident de rédiger des cahiers de doléances à destination de l’Ambassadeur, du Conseiller culturel, des députés, des élus.

8 FÉVRIER

MAROC, Rabat : boycott du Conseil de Groupement de Gestion du pôle Rabat par les personnels, les parents, les élèves. Article dans la presse marocaine

PORTUGAL, Porto : 100% des résidents du primaire en grève, tract distribué aux parents, mails envoyés à la députée Cazebonne contre les suppressions de postes et contre la précarité.

JPEG - 40.7 ko
Porto, 7 février

12 FÉVRIER
CANADA, Montréal Marie de France : 45% des résidents du secondaire en grève (et 92% au primaire la veille, 11 février). Mobilisation dans le froid polaire (-18 degrés et facteur vent -28 degrés). Une lettre signée par les représentants au CE des personnels et des parents, les membres du CA et les conseillers consulaires a été envoyée au Directeur de l’AEFE (copie au député, au COCAC, au Proviseur).

JPEG - 38.7 ko
Montréal, Marie de France, 12 février

ESPAGNE, Alicante : 53% des résidents du secondaire en grève (55% au primaire le 5 février).

ESPAGNE, Barcelone : motion de l’AG des grévistes contre la précarisation des statuts, la mobilité forcée, les suppressions de postes.

ESPAGNE, Madrid : 60% de grévistes au secondaire (75% au primaire), grève majoritairement reconduite le lendemain.

JPEG - 75 ko
Madrid, 12 février

GRÈCE, Athènes : rassemblement contre la suppression d’un poste et contre la précarité.

JPEG - 43.2 ko
Athènes, 12 février

13 FÉVRIER

ALLEMAGNE, Munich : opération carton rouge !

JPEG - 50 ko
Munich, 13 février

ESPAGNE, Madrid : reconduction de la grève du 12 février : 50% de grévistes.

SÉNÉGAL, Dakar : rassemblement et pancartes de contre le démantèlement de l’AEFE.

JPEG - 39.5 ko
Dakar, 13 février

DÉCLARATIONS EN CCPL

27 FÉVRIER

BRÉSIL  : déclaration FSU en CCPL de recrutement des "résidents". Baisses de crédits, suppressions de postes, précarisation des personnels, limitation arbitraire du détachement, diminution d’ISVL, rapport Cazebonne dont les propositions dégraderaient plus encore la qualité de l’enseignement à l’étranger : pour la FSU, c’est non !

4 MARS

AUTRICHE : déclaration SNES-FSU en CCPL de recrutement des "résidents". Baisses de crédits, suppressions de postes, limitation arbitraire du détachement, précarisation des personnels, rapport Cazebonne dont les propositions dégraderaient plus encore la qualité de l’enseignement à l’étranger : pour la FSU, c’est non ! "Pour détruire un service public, il n’y a rien de mieux que de le priver de ses moyens" (Edward Herrman et Noam Chomsky, "La fabrication du consentement").

5 MARS

ESPAGNE : déclaration SNES-FSU en CCPL. "Réforme" de la Fonction publique, droit syndical des personnels, désengagement de l’État et coupe budgétaire brutale de 33 millions €, suppressions de postes, rapport Cazebonne qui préconise une privatisation des contrats des fonctionnaires : détermination des personnels pour défendre un modèle d’enseignement français à l’étranger aujourd’hui attaqué de toute part !

MARS : les lignes rouges sont plus que franchies ! Tous dans l’action, et l’Espagne donne le ton !

1er MARS

ESPAGNE : Suite à un courrier commun des représentants des personnels de l’Ambassade, des consulats généraux, des agences consulaires, des Instituts de français, de l’Alliance française et des Lycées français, une délégation est reçue par l’Ambassadeur. Les représentants des personnels dénoncent le désengagement de l’État et défendent le rayonnement de la France à l’étranger dans l’intérêt des usagers. Les syndicats de la FSU dénoncent notamment la précarité des contrats à l’Institut français et la privatisation du réseau AEFE.
Article dans Le petit journal au sujet de ce courrier commun à l’Ambassadeur et de l’appel à la grève le 8 mars dans le réseau AEFE Espagne.

6 MARS

ESPAGNE, Barcelone : vidéo réalisée par la section SNES-FSU en réaction aux propositions du gouvernement et du rapport Cazebonne sur le statut des résidents de l’enseignement à l’étranger.

JPEG - 22.1 ko
Barcelone, vidéo 6 mars

8 MARS

ESPAGNE, Barcelone : rassemblement pour dire "stop" au démantèlement de l’AEFE et à la casse des statuts, heure d’info syndicale très suivie pour préparer les suites de la mobilisation.

JPEG - 35.1 ko
Barcelone, 8 mars

ESPAGNE, Barcelone école maternelle Munner : rassemblement contre la casse des statuts.

JPEG - 34.3 ko
Barcelone, école maternelle Munner, 8 mars

ESPAGNE, Madrid : grève à l’appel des syndicats de la FSU et des syndicats des personnels de droit local (CCOO, UGT), rassemblement commun des personnels et des parents, 70% de l’ensemble des personnels en grève (75% parmi les résidents du secondaire). Tentes installées devant le lycée pour symboliser le refus de la mobilité forcée et de la précarité.

JPEG - 44.7 ko
Madrid, 8 mars
JPEG - 42.6 ko
Madrid, 8 mars

..........................................................................................................................................................................................................................................

ESPAGNE, Valence : 55% de résidents grévistes et 12 personnels de droit local au secondaire (et au primaire : 89% de résidents et 12 personnels de droit local), motion des personnels grévistes à lire ici. Les personnels dénonçaient également un avis défavorable au renouvellement de détachement d’une collègue du premier degré.

12 MARS

ESPAGNE, Madrid : communiqué commun de l’ensemble des organisations syndicales représentatives de l’établissement (SNES-SNUipp/FSU, CCCO, UGT) et de l’association majoritaire des parents d’élèves (ALI). Parents et personnels réunis lors de la grève et du rassemblement du 8 mars dénoncent le désengagement de l’État dans le financement de l’AEFE et les conséquences pour leur établissement.

14 MARS

MALI, Bamako : grève massive le 14 mars (dont plus de 90% des agents et plus de la moitié de la vie Scolaire) pour la protection sociale des personnels de droit local et contre les réformes qui mettent en danger l’AEFE (limitation arbitraire du détachement par le MEN, réforme du lycée et du baccalauréat, explosion des frais d’inscription à l’université pour les étudiants extra-communautaires). Plateforme de revendications des personnels de droit local et courrier des représentants des personnels enseignants. Caisse de solidarité et reconduction de la grève envisagée les 18 et 19 mars si les revendications locales ne sont pas satisfaites.

GREVE DU 19 MARS

ESPAGNE, Barcelone : tract aux parents d’élèves concernant la grève du 19 mars, signé par l’ensemble des organisations syndicales représentatives (françaises et espagnoles) et rédigé en 3 langues (français, espagnol, catalan).
Article dans Le petit journal.

TUNISIE : tract SNES Tunisie d’appel à la grève du 19 mars, qui s’annonce très fortement suivie par l’ensemble des personnels, enseignants et non-enseignants, détachés ou en contrat local. Projet de loi de destruction de la Fonction publique, casse de l’AEFE et du service public d’éducation à l’étranger, revendications salariales des personnels de droit local et des résidents : tous en grève le 19 mars ! Les collègues poursuivent aussi les actions déjà décidées de boycott des notes et des examens blancs.

Voir le compte twitter du SNES HDF sur les actions du 19 mars dans tout le réseau.
..........................................................................................................................................................................................................................................

Pour défendre l’avenir de l’Établissement public AEFE, et notamment de ses personnels face aux attaques d’une brutalité inouïe dont ils font l’objet de toutes parts, le SNES hors de France invite à poursuivre les actions locales, sous des modalités variées, et appelle l’ensemble du réseau à se mettre en grève le mardi 19 mars ! Lire ici notre appel à la grève.

D’autres actions, réactions, infos... relayées également sur le compte twitter du SNES HDF. Suivez-nous et participez !
Twitter @sneshdf


Documents joints

Tract Madrid 5 février
Tract Madrid 5 février
Courrier commun Ambassadeur Espagne
Courrier commun Ambassadeur Espagne
CCPL Brésil - déclaration FSU
CCPL Brésil - déclaration FSU
CCPL Autriche - déclaration SNES
CCPL Autriche - déclaration SNES
CCPL Espagne - déclaration SNES
CCPL Espagne - déclaration SNES
Motion grève 8 mars - Valence
Motion grève 8 mars - Valence
Communiqué personnels et parents - Madrid
Communiqué personnels et parents - Madrid
Tract Barcelone 19 mars
Tract Barcelone 19 mars
Grève Bamako 14 mars
Grève Bamako 14 mars
Grève Tunisie 19 mars
Grève Tunisie 19 mars