Réforme du bac et du lycée : s’informer et agir

lundi 4 juin 2018
popularité : 4%

En février, le Ministre de l’Education nationale présentait la réforme du baccalauréat (à compter de la session 2021) et annonçait les grandes lignes d’une réforme du lycée qu’il comptait mettre en oeuvre dans la précipitation et sans dialogue social dès la rentrée 2018.

La mobilisation nationale a permis d’obtenir quelques avancées (renoncement à la semestrialisation, maintien des séries technologiques, report à la rentrée 2019...). Pour autant, le SNES-FSU considère ce baccalauréat et ce nouveau lycée comme encore plus complexes et profondément inégalitaires.

Le SNES-FSU, dans un cadre unitaire rassemblant également de nombreuses associations disciplinaires, exige le retrait des textes sur le baccalauréat et le lycée, publiés sans concertation, et demande l’ouverture de discussions pour une autre réforme.

Ces réformes de l’enseignement secondaire s’inscrivent dans une logique de tri social, et dans ce cadre s’articulent pleinement avec la réforme de l’accès à l’enseignement supérieur (Parcoursup) qui généralise la sélection à l’entrée à l’université dès la prochaine rentrée. Là aussi le SNES et les syndicats de la FSU (SNESUP notamment) dénoncent les choix imposés par le gouvernement et sont porteurs d’autres ambitions pour l’avenir de la jeunesse.

Vous trouverez sur cette page du SNES une série d’articles consacrés à la réforme du baccalauréat, du lycée et du post-bac pour s’informer et agir.