Sur le Web, ces 30 derniers jours

jeudi 25 avril 2019

  • Motions contre la réforme du lycée : révéler la réalité de cette réforme ! (Toulouse)
    Le SNES-FSU a depuis le début dénoncé les mécanismes de la réforme du lycée conduite par Jean- Michel Blanquer. La principale raison : il était (bien trop) facile de rapprocher cette réforme de celle du ministre Darcos qui avait été d'ailleurs conçu clairement comme un levier pour supprimer des postes... (...)

  • La réforme du lycée : ou comment destructurer le lycée, façon puzzle et façon hussarde ! (Toulouse)
    La rentrée 2019 se prépare déjà au niveau académique pour mettre en place le nouveau lycée. Le modalités de cette préparation ? Il semblerait que le rectorat ait demandé la consultation des conseils pédagogiques afin de susciter des remonter de proposition quant à l'offre de spécialités par lycée. Le (...)

  • Lycée : un Snes clairvoyant, réactif, offensif ! (Toulouse)
    Depuis la réforme Châtel, le SNES Toulouse n'a cessé de dénoncer hausse des effectifs, dotations horaires ne permettant plus de financer systématiquement les effectifs réduits ou les options, contraintes sur l'offre de formation, mise en concurrence des personnels, etc. ECA, ECE, TPE, autant de (...)

  • ParcourSup : Supplice chinois et choix politiques lourds (Toulouse)
    On nous avait dit : « les attendus sont utiles aux élèves pour cerner le profil attendu » ; « il y aura plus de transparence dans le recrutement » ; « il ne s'agit pas de sélection là où il n'y en avait pas » ; « tout le monde aura une place » ; « ce sera moins stressant pour les élèves ». On a en effet (...)

  • Lycée 4.0 : les ratés de la « start up région » (Strasbourg)
    Après une année d'expérimentation, l'usage du manuel numérique a été étendu à de nouveaux lycées - moins nombreux que prévu - depuis cette rentrée. Face au refus du rectorat et de la région de faire un vrai bilan, le SNES académique a réuni, le 12 novembre, des collègues des lycées concernés pour faire un (...)

  • Langues Vivantes : Enseignement dégradé, diversité malmenée, politique à réviser (Strasbourg)
    L'enquête LV SNES-FSU (janvier et mai 2018) montre que chaque réforme motivée par la « gestion de la pénurie » introduit davantage d'instabilité et précarise l'enseignement des LVER* (lycée et collège) Si l'académie de Strasbourg se démarque depuis 30 ans par sa politique de soutien en faveur de (...)

  • Le lycée numérique : état des lieux en fin d'année (article de presse) (Strasbourg)
    Tandis que la Région Grand Est annonce que 62 nouveaux lycées, dont 14 en Alsace, sont prêts à se lancer dans le tout numérique à la rentrée, des représentants de syndicats enseignants et de parents réclament un bilan contradictoire. La révolution du lycée 4.0 connaît encore quelques bugs. Tandis que (...)

  • Carte des spécialités : jusqu'ici tout va bien, ou presque … en attendant le coup de massue budgétaire (Strasbourg)
    La Rectrice avait convié les organisations syndicales représentées au CTA sortant pour présenter la carte des spécialités retenues à cette date dans le cadre de la mise en place de la réforme Blanquer du lycée. Après avoir rappelé l'importance de ce rendez-vous et évoqué les étapes antérieures du travail (...)

  • LYCEE BLANQUER : le choix de la contrainte (Strasbourg)
    Depuis le 1er septembre de cette année, le lycée vit une situation ubuesque. En effet, les élèves entrant en classe de seconde sont officiellement dans le nouveau lycée Blanquer et devront choisir filières et spécialités conformément aux textes régissant le lycée réformé. Pourtant, sur le terrain, ces (...)

  • RENTRÉE 2018 : ruptures et continuités (Strasbourg)
    La rentrée prochaine sera marquée par le démarrage de la mise en oeuvre de la réforme du Lycée, qui aboutira au nouveau baccalauréat de 2021. Cette mise en oeuvre apportera son lot d'adaptations... et de modifications complémentaires. Au mois d'avril, le ministère avait proposé un projet de (...)

  • Manuel numérique : SAISON 2 (Strasbourg)
    Pour la seconde vague de l' « expérimentation » du manuel numérique, la région Grand Est prévoyait d'y faire entrer 100 nouveaux lycées ; ils ne sont finalement que 63 : 13 dans l'académie de Strasbourg, dont deux établissements privés et cinq lycées professionnels ou agricoles (1). Conformément à ce (...)

  • PARCOURSUP, un chemin ardu ! (Strasbourg)
    Le 9 juin 2018, le journal « L'Alsace » nous apprenait que Madame la Rectrice, Sophie Béjean, participait à une réunion censée organiser un suivi « au plus près des recalés de Parcoursup ». Depuis l'ouverture de la phase des réponses aux candidats, le Ministre, lui, se félicite et affiche sa confiance. (...)

  • Implantation des spécialités en lycée : compte-rendu du Groupe de Travail (Rouen)
    Le jeudi 20 décembre s'est tenu un groupe de travail sur l'implantation des spécialités dans les lycées de l'Académie de Rouen. Il a malheureusement confirmé la plupart de nos inquiétudes et mis en lumière ce que nous rejetons depuis des mois dans cette réforme. Nous avons vivement dénoncé les énormes (...)

  • Implantation des spécialités en lycée (Rouen)
    Implantation des enseignements de spécialité : ni liberté de choix, ni équité territoriale A l'heure où le gouvernement affiche sa prétendue volonté de renouer le dialogue social, les enseignants de nombreux lycées ont été informés par leur chef d'établissement des propositions relatives à l'implantation (...)

  • Les lycées mobilisés le mercredi 19 décembre (Rouen)
    Le Comité Technique Ministériel qui alloue les moyens aux académies et le Conseil Supérieur de l'Education qui se prononce sur les nouveaux programmes en lycée se réunissent le mercredi 19 décembre. C'est pourquoi, le SNES-FSU de ROUEN appelle les collègues à se rassembler le mercredi 19 décembre (...)

  • Session 2019 du Baccalauréat : le SNES-FSU interpelle le rectorat ! (Rouen)
    A sa demande, le SNES-FSU a été reçu fin novembre par le rectorat de Rouen au sujet de l'organisation des épreuves du baccalauréat. Au cours de cette audience, les points suivants ont été abordés : • Les épreuves anticipées de Français : 1 – Les convocations : Depuis la session 2018 du baccalauréat, les (...)

  • Réforme du lycée et du baccalauréat, bilan de Parcoursup : informons les élèves et leur famille ! (Rouen)
    Depuis la rentrée 2018, le ministre de l'Education Nationale multiplie ses interventions dans les médias afin de « vendre » aux élèves et à leurs familles les réformes en cours : liberté de choisir ses enseignements au lycée, baccalauréat moins stressant, meilleur accompagnement vers les formations (...)

  • Réforme Blanquer : quels changements pour le lycée et le bac ? (Rouen)
    Vous trouverez ci-dessous un PDF résumant les impacts de la réforme Blanquer quant à l'organisation des enseignements et du baccalauréat. Le SNES-FSU est disponible pour animer des heures d'information syndicale dans vos établissements et vous donner des éléments concernant cette réforme. N'hésitez (...)

  • « Stage lycée » le 31 janvier 2019 (Rouen)
    Réforme de l'orientation post-bac, nouveau baccalauréat, nouvelle organisation, le lycée est confronté à de grands bouleversements. Les réformes du gouvernement relèvent-elles d'une vision progressiste ou passéiste de l'Education ? Ordre du jour : Au cours de cette journée, les thèmes suivants seront (...)

  • Bac Blanquer : Ne laissons pas faire ! (Rouen)
    Les décrets d'application du nouveau baccalauréat entérinent la fin du caractère national de ce diplôme qui désormais serait sanctionné de façon déterminante par le contrôle continu. Seules 4 disciplines feront l'objet d'une évaluation terminale nationale, toutes les autres étant évaluées sous forme de (...)

  • Lycée Blanquer, une réforme budgétaire ? (Rouen)
    A grands renforts d'éléments de langages bien rodés, le Ministre tente de faire croire qu'il n'en est rien. Mais les faits sont têtus : un premier coup d'œil sur les grilles horaires montre déjà que le lycée Blanquer serait synonyme d'une diminution de l'offre de formation. Le SNES-FSU met à votre (...)

  • Implantation des enseignements de spécialité dans le cycle terminal : des choix étriqués pour les élèves, des postes supprimés pour les enseignants (Rouen)
    Le ministère a publié le 5 Septembre 2018 la note de service relative à l'implantation des enseignements de spécialité dans le cycle terminal du lycée. Cette note de service classe les enseignements de spécialités en deux catégories : les « classiques » et les « rares ». Les enseignements de spécialité (...)

  • Parcoursup : bilan d'un échec programmé (Rouen)
    La procédure d'affectation des bacheliers dans l'enseignement supérieur, à travers la plateforme Parcoursup, s'est achevée le 21 Septembre. Depuis plusieurs semaines, le gouvernement tente par des artifices de communication de masquer l'éviction de dizaines de milliers de jeunes des formations (...)

  • Rentrée 2018 (Rouen)
    Année 2018-2019

mercredi 24 avril 2019

  • Communiqué commun syndicats et AD-PA
    Rencontre des organisations nationales de retraités et organisations du secteur de l'aide aux personnes âgées Les représentants des organisations nationales de retraités (UCR-CGT, UCR-FO, UNIR CFE/CGC, Solidaires, FSU-Retraités, FGR-FP, E&S-UNRPA, LSR) et ceux des organisations syndicales du secteur (...)

  • Lycée Blanquer : résolument contre ! (Rennes)
    Les DGH ont confirmé les retraits de moyens qui s'amplifieront encore dans un an avec la nouvelle Terminale. Aucun lycée de l'Académie n'est épargné et les conditions de travail de tous les personnels seront dégradées avec des classes plus chargées, des dédoublements supprimés et des nouveaux (...)

  • Rentrée 2019 et Réforme du lycée : non aux suppressions de postes ! (Rennes)
    La rentrée 2019 se prépare déjà activement au niveau académique pour mettre en place simultanément les nouvelles classes de Seconde et de Première. Alors que tout change avec des suppressions de postes à la clé (structures, horaires, périmètre des disciplines, programmes), la carte des enseignements de (...)

  • Un lycée pour exclure : nous n'en voulons pas ! (Rennes)
    Les projets de programmes dévoilés par le SNES, avant une publication au compte-gouttes par le Ministère, s'annoncent redoutables pour les élèves. Les contenus sont complexes (en Mathématiques - mais pas seulement - dès la classe de seconde), corsetés (en Lettres avec peu de liberté d'adaptation) ou (...)

  • Rentrée 2018 : effectifs en tension (Rennes)
    Année 2018-2019

Filtre

Tous les articles syndiqués