"Réforme" des retraites : frapper fort les 5 et 10 décembre (c’est fait !), poursuivre et amplifier l’action, notamment le 17 décembre !

vendredi 13 décembre 2019
popularité : 100%

Mise à jour du 12 décembre en fin d’article. Une mobilisation exceptionnelle qui s’inscrit dans la durée. Discours d’ E. Philippe et de JM. Blanquer : culot, cynisme et foire au mépris ! À l’étranger comme en France, poursuivre et amplifier l’action notament le 17 décembre !

Le rapport Delevoye trace les contours de la réforme des retraites annoncée par E. Macron. Il confirme la volonté d’instaurer un régime de retraites "à points". Ce système rompt avec les principes de solidarité, aggrave les inégalités, et laisse le montant des pensions incertain puisque la valeur du point dépendra de la conjoncture économique.

De très nombreux salariés seraient immédiatement perdants dès la mise en oeuvre de la réforme, les enseignants étant particulièrement visés, avec une baisse du montant allant de 274 à plus de 1000€ bruts par mois en fonction des situations, selon les calculs du SNES-FSU.

Mais à terme, TOUS les salariés seraient perdants avec ce système de retraite "à points", en raison d’une limitation de la part du PIB consacrée aux pensions de retraite (taux fixe limité à 14% du PIB), alors que la proportion de retraités parmi la population est appelée à augmenter de 35% entre 2020 et 2050 selon les prévisions démographiques. Une même part de la richesse nationale à se partager entre plus de monde... Pire, la valeur du point pouvant, dans ce système, être révisée annuellement - à la hausse ou à la baisse ! - en fonction de la conjoncture économique, c’est l’incertitude pour tous : impossible de savoir à l’avance le montant de sa pension sans savoir quelle sera la valeur du point au moment du départ, valeur suspendue à une décision politique (fondée sur une appréciation politique de la conjoncture économique). Sans jouer les devins, constatons simplement que durant au moins cette dernière décennie, la priorité des gouvernements successifs n’a pas vraiment été de maintenir le pouvoir d’achat des retraités face à l’inflation... Ne parlons pas de la valeur d’un autre "point", le point d’indice dans la Fonction publique...

Vous trouverez en suivant les liens suivants :

- l’analyse et les estimations du SNES-FSU ;

- des tracts et affiches du SNES et de la FSU ;

- l’US spéciale Retraites - Tous en grève le 5 décembre ! en cours de livraison dans tous les établissements ;

- l’appel du SNES hors de France pour le réseau AEFE ;

- le mini-site spécial créé par le SNES : etmaretraite.fr, comportant notamment un simulateur individuel vous permettant d’estimer approximativement le montant de votre pension dans le système actuel ET dans le système de retraite à points tel qu’il est pour l’instant présenté ;

- un diaporama vidéo (son et image) de 10 minutes réalisé par la section académique du SNES Paris ;

PNG - 23 ko
Diaporama son et image

Le 5 décembre, il va falloir frapper fort et s’organiser pour inscrire la mobilisation dans la durée ! Suite à la consultation de ses instances nationales, et dans le cadre d’une large intersyndicale interprofessionnelle, le SNES-FSU appelle les personnels à se réunir pour discuter collectivement des suites immédiates de la mobilisation, soutient les intiatives locales et proposera des temps forts au plan national la semaine suivante. La poursuite du mouvement, selon des modalités à décider collectivement, dépendra évidemment de la force que nous donnerons tous ensemble à la mobilisation du 5 décembre, point de départ d’une lutte qu’il nous faudra mener avec détermination.

À l’étranger comme en France, tous en grève le 5 décembre et prêts pour la suite !

Le SNES-FSU, après consultation de ses instances nationales, appelle les collègues à se réunir pour décider des suites du 5 décembre, soutient toutes les reconductions locales et proposera un nouveau temps fort national , y compris par la grève, la semaine suivante (la date n’est pas encore décidée, elle le sera dans un cadre intersyndical et interprofessionnel, en fonction des mobilisations du jeudi 5). Lire ce message du SNES national.
Les syndicats de la FSU (SNES, SNUipp, SNEP) ont déposé des préavis sur l’ensemble des réseaux AEFE et MLF pour les journées des 5, 6, 9, 10, 11, 12, 13, 16, 17, 18, 19, 20 décembre.

La mobilisation sur le terrain

Nous relaierons les mobilisations et actions sur le site et sur le compte twitter SNES HDF. Faites-nous part de toutes les intiatives locales, par le biais des sections d’établissements.

- Sur le réseau Espagne, le SNES Espagne a d’ores et déjà lancé un appel local, à lire sur le site du SNES Espagne. La section a aussi écrit un courrier à la députée de la circonscription, annonçant une mobilisation massive par la grève le 5 décembre sur le réseau Espagne contre un projet de réforme vécu comme "une provocation et un signal de mépris insupportable". Une rencontre avec la députée a été sollicitée, et accordée pour la semaine suivant la grève.

- Le SNES Londres a conçu un court diaporama utilisé en heure d’information syndicale, simple et efficace : "Comprendre la réforme des retraites en 7 chiffres".

Powerpoint - 1.3 Mo
Diaporama SNES Londres

- Barcelone : préavis de grève pour le 5 décembre déposé également par le syndicat local, UGT. La grève s’annonce massive, contre le projet de réforme des retraites, mais aussi le sous-financement de l’AEFE et la marche forcée vers la privatisation du système français. Explications par la secrétaire de section SNES Barcelone dans cet article de la presse locale.


5 décembre : mobilisation exceptionnelle, le message est clair ! En force et déterminés, poursuivons l’action : tous en grève massive le 10 décembre et après !

Mobilisation massive le 5 décembre, à l’étranger comme en France !
Reconductions localesdès le 6 décembre dans plusieurs établissements en France et à l’étranger (Maroc, Sénégal, Tunisie).
Journée de grève le mardi 10 décembre.
En attendant la publication des chiffres sur le site, suivez les remontées sur le compte twitter du SNES HDF.

A l’étranger comme France, soutien aux reconductions et tous en grève massive le 10 décembre !
Appel SNES hors de France
à télécharger.


10 décembre : deux grèves massives en moins d’une semaine, c’est inédit ! À l’étranger comme en France, poursuivre et amplifier l’action les 12 et 17 décembre !

La colère et la détermination des personnels sont fortes : le 10 décembre, ils et elles se sont de nouveau massivement mis en grève, pour le retrait du projet de "réforme" des retraites "universelles" par points et l’ouverture de discussions sur d’autres bases.
- Lire le communiqué national du SNES-FSU.
- À l’étranger aussi, les taux de grève le 10 décembre ont de nouveau été massifs dans de nombreux établissements des réseaux AEFE et MLF/OSUI : en attendant la publication de tous les chiffres, voir les remontées sur le compte twitter du SNES HDF.

Avec l’intersyndicale inter-professionnelle, le SNES et la FSU appellent à
- poursuivre et renforcer la mobilisation, y compris par les reconductions de grève là où les personnels le décident ;
- organiser localement des actions de grève et de manifestations le jeudi 12 décembre, puis le week-end ;
- faire du mardi 17 décembre une nouvelle journée nationale de mobilisation massive par la grève et les manifestations .
Lire le communiqué de l’interyndicale inter-professionnelle.

Les syndicats FSU hors de France (SNES, SNEP, SNUipp) ont déposé des préavis de grève sur l’ensemble du réseau AEFE et du réseau MLF pour les 10, 11, 12, 13, 16, 17, 18, 19, 20 décembre. Les collègues sont ainsi couverts pour poursuivre et amplifier la mobilisation à l’étranger aussi, dans ce cadre national unitaire, pour obtenir le retrait du projet et l’ouverture de discussions sur d’autres bases.

La grève le 12 décembre a d’ores et déjà été décidée dans plusieurs établissements à l’AEFE, notamment à Dakar, à Hanoï et dans plusieurs lycées des réseaux Espagne, Maroc, Tunisie.

Dernière minute : les annonces du Premier ministre aujourd’hui 11 décembre confirment que le gouvernement n’a pas pris la mesure des revendications et de la colère exprimées massivement depuis plusieurs jours dans les grèves et manifestations.
Les personnels d’enseignement et d’éducation sont plus inquiets qu’ils et elles ne l’étaient déjà.Le gouvernement joue la division entre les catégories et les générations, et confirme une réforme qui lèsera tout le monde.
La FSU appelle à poursuivre et amplifier les mobilisations et à s’engager avec force dans les actions décidées par l’intersyndicale interprofessionnelle du 10 décembre, dès le 12 décembre localement, puis le week-end, et de faire du 17 décembre une nouvelle journée nationale de mobilisation interprofessionnelle massive de grèves et de manifestations.
Télécharger le communiqué FSU : Le gouvernement s’obstine


Les discours du Premier ministre et du Ministre de l’Education nationale analysés par le SNES-FSU : culot, cynisme et foire au mépris !
Le discours d’Édouard Philippe soulève dans la profession une vague de colère qui ne peut que renforcer la détermination des personnels contre le projet de réforme des pensions.
Tout en se réclamant du programme du Conseil National de la Résistance, le Premier ministre propose aux salariés de revenir sur près de 75 ans d’histoire sociale de notre pays. Les annonces sont sans surprise et le gouvernement se paye même le luxe de quelques provocations supplémentaires.
Quant au Ministre de l’Éducation Nationale, il conçoit la réforme des retraites comme une opportunité pour redéfinir le métier enseignant : alourdissement des tâches, allongement du temps de travail, c’est un projet qu’il a déjà évoqué à plusieurs reprises, tout comme le président de la République dans son discours de Rodez... Dans ce contexte, les déclarations sur le bien-être au travail sonnent comme un nouveau signe de mépris.

Le SNES-FSU encourage à poursuivre et amplifier toutes les actions en cours : reconduction de la grève, rassemblements, grève et actions locales le 12 décembre, information auprès de la population, interpellation des élus et candidats aux élections municipales (et consulaires !) et appelle les personnels à être de nouveau massivement en grève le 17 décembre.

Vous trouverez plus de précisions dans le communiqué du SNES-FSU - Annonces du gouvernement : des povocations et une immense colère.
Également en version à télécharger pour impression.


À l’étranger comme en France, poursuivre et amplifier la mobilisation : vers une nouvelle démonstration de force le 17 décembre ! Appel du SNES HDF à télécharger pour impression :

PDF - 103.8 ko
appel 17 décembre

Tract national du SNES-FSU pour le 17 décembre : à télécharger ici.

PDF - 1.7 Mo

Suivez la mobilisation sur le compte Twitter du SNES HDF et participez !

Twitter @sneshdf

...................


Documents joints

PDF - 98.7 ko
PDF - 98.7 ko
Communiqué intersyndicale interpro 10 décembre
Communiqué intersyndicale interpro 10 décembre
Communiqué FSU 11 décembre
Communiqué FSU 11 décembre