Bombardement de mails élections AEFE sur les messageries professionnelles : l’Agence s’entête, le SNES et la FSU boycottent !

jeudi 29 novembre 2018
popularité : 2%

Vous l’aurez peut-être constaté, le SNES et les syndicats de la FSU ont décidé de ne pas participer à la dernière vague d’envois de courriels sur vos messageries professionnelles, concernant les élections à l’AEFE - mails de “campagne” pour le Comité technique (CT) et les Commissions consultatives paritaires centrales (CCPC). Nous avions informé nos syndiqué.es de cette décision dès le 9 novembre : le SNES-FSU, dès le départ, était opposé à ce dispositif mis en place par l’AEFE, et comme beaucoup parmi vous, nous déplorons ce bombardement de mails qui a souvent un effet contre-productif en surchargeant davantage nos boîtes professionnelles déjà souvent bien lourdes... Malgré notre opposition, l’AEFE a choisi de mettre en place ce dispositif pour le CT et les CCPC ; nous avons en revanche obtenu qu’il ne soit pas mis en place pour les Commissions consultatives paritaires locales (CCPL), les difficultés techniques qui se posaient étant encore bien plus grandes.

Suite aux retours de la 1ère vague d’envois CT et CCPC (nombreux collègues mécontents de voir leur boite professionnelle envahie, recevant parfois des envois ne correspondant pas à leur CCPC, etc.), nous sommes intervenus auprès de l’AEFE pour qu’elle mette fin à ce dispositif contre-productif et qu’il n’y ait pas de 2ème vague d’envois, sans effet de la part de l’administration. Nous avons réitéré cette demande pour la 3ème vague d’envois, mais là encore l’Agence n’en fait qu’à sa tête ! Aussi, les syndicats de la FSU ont pris leurs responsabilités et décidé de boycotter cet ultime bombardement des boites professionnelles !

Les votes pour les scrutins de l’AEFE doivent parvenir à Nantes (CT et CCPC) et au SCAC (CCPL) au plus tard le 6 décembre, et il faut prendre en compte les délais d’acheminement, c’est donc la toute dernière ligne droite !
Pour l’avenir de l’Etablissement public AEFE, votons massivement pour le SNES et les syndicats de la FSU !